Trouble Bipolaire

10 conseils pour apprendre à gérer votre trouble bipolaire

Nous sommes entre 900 000 et 2 700 000 bipolaires en France voici 6 conseils pour vous aider à mieux vivre au quotidien.


Être bipolaire est une maladie reconnue par les médecins. Et pour pouvoir vivre avec cette maladie voici quelques conseils.

Voici une définition du trouble bipolaire.

Consulter un professionnel (psychiatre ou psychologue) :

Souvent une thérapie est l’une des bases dans la gestion de votre maladie. Pour trouver un psychiatre qui vous convient n’hésitez pas à demander conseil au groupe et à tester plusieurs personnes.

Prendre soin de son hygiène de vie :

Se coucher et se lever à heure fixe si possible, l’un des facteurs les plus importants et de garder un rythme de sommeil stable. Faire du sport régulièrement est aussi un facteur pouvant vous aider au quotidien. Pour cela des applications existent comme Horloge pour les Android qui permet de définir sa routine. (heure de coucher, heure de réveil). L’application calcule automatiquement vos horaires de sommeils ce qui est fort utile pour comprendre son rythme (est-ce que l’on est dans une phase maniaque ou dépressive par exemple).

Prendre des médicaments :

Dans les cas de bipolarité extrême les médicaments comme les stabilisateurs d’humeurs et pas des antidépresseurs peut être une solution. Prenez le temps dans votre choix et demander l’avis de plusieurs psychiatres est recommandé.

Les groupes de parole

Parler avec des personnes qui vous comprennent car ils vivent la même chose que vous et une bonne manière de vous aider à mieux gérer votre bipolarité. Vous pouvez rejoindre notre groupe Discord pour cela.

« En tant que bipolaire nous avons besoin d’adapter notre manière de vivre et d’un suivi personnalisé »

Demander de l’aide à vos proches

Vos proches sont les premiers à vouloir vous aider à gérer votre bipolarité. Ils sont essentiels dans votre vie et votre stabilisation. Il faut pouvoir les aider à comprendre votre maladie et en parler avec eux afin qu’ils puissent détecter vos phases dépressives ou maniaques pour vous aider à mieux les gérer. Pour expliquer la bipolarité à vos proches il faut utiliser des phrases simples au début, je dis souvent que c’est la maladie des émotions : Qu’est-ce que le trouble bipolaire ?.  Quand je parle de proche il faut rester dans un cercle qui vous convient d’amis et de votre famille, compagnon/copine. Hélas la bipolarité demeure encore en 2021 quelque chose de tabou dans le travail et c’est pour cela que je vous recommande de ne pas en parler dans le cadre professionnel sauf en dernier recours, notamment si vous avez des arrêts de travail multiples. Vous pouvez demander conseil à votre psychiatre car c’est lui qui prescrit les ordonnances d’arrêt de travail et il dispose de plus d’informations.
Nous détaillons ici : Pourquoi est-ce difficile de parler de sa bipolarité ? en vous donnant quelques conseils pour le faire. Comme nous l’expliquons dans l’article, ce n’est pas simple de parler de sa bipolarité.

Aider ses proches à mieux vivre votre bipolarité

Il est parfois compliqué pour vos proches de vous supporter pendant des phases maniaques ou dépressives. Il faut pour cela trouver des solutions pour les aider dans le sens de les épargner. Des groupes Facebook comme proches de bipolaires avec qui nous travaillons et des associations sont aussi là pour les soutenir afin de pouvoir parler entre eux des difficultés qu’ils rencontrent et trouver des solutions.  

La méditation

La méditation est une manière naturelle de stabiliser votre humeur. Les bienfaits de la méditation sont nombreux mais d’autant plus intéressant pour les bipolaires. Je recommande vivement de pratiquer la méditation tous les jours.

Comment apprendre à méditer ?
Personnellement j’apprécie une playliste sur spotify “3 minutes méditation » : c’est gratuit et la durée des méditations est assez faible. Parfois je fais 5 minutes ou plus mais l’important et d’être régulier dans sa pratique.

Voici un article sur les bienfaits de la méditation pour les bipolaires : https://hopestage.com/les-bienfaits-de-la-meditation-pour-les-bipolaires/

Les bienfaits de la méditation ne sont plus à démontrer, la quasi-totalité de la communauté scientifique en est convaincue.  Bon nombre de thérapeutes sont en mesure de vous initier à cette pratique. Veillez néanmoins à bien choisir une méthode recommandée aux bipolaires.

Tenir un journal intime

Il est important d’écrire vos pensées pour ne pas les ruminer toute la journée.
L’un des concepts les plus utilisés est celui du “5 minutes journal” – l’anglicisme est simple à comprendre.
L’un des points importants et d’écrire à propos de ce qui nous inspire de la gratitude. Par exemple: “Je suis heureux aujourd’hui car…”
Cela doit être écrit tous les jours pour bien commencer sa journée.
Personnellement j’écris aussi mes objectifs de la journée et une fois par semaine, le dimanche généralement, j’écris mes objectifs de la semaine comme vu précédemment.
Pouvoir écrire ses pensées, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, permet de les extérioriser.

Généralement j’en profite pour aussi écrire ce que j’ai appris la veille afin d’avoir la possibilité de consolider mes connaissances acquises. Cela permet de faire passer ce que j’ai appris de ma mémoire court terme à ma mémoire long terme. Si vous voulez en savoir plus sur la mémoire c’est ici : https://www.linkedin.com/pulse/learn-smarter-cl%C3%A9ment-baissat/

Le fait d’écrire des sections de gratitude est aussi une bonne idée.
Par exemple pour le matin : “Je suis reconnaissant d’être en bonne santé”.
Par exemple pour le soir avant de se coucher : “J’ai eu la chance de profiter du soleil aujourd’hui…”

J’aime aussi le concept de faire un diagram de votre humeur à vos heures de lever et de couché.

10 conseils pour apprendre à gérer votre trouble bipolaire

Voici les techniques des bipolaires qui performent au quotidien.


Les personnes qui vivent avec succès leur bipolarité se rendent compte qu’il n’y a pas de solution simple. Voici dix astuces qui fonctionnent pour eux.

#1 Ils ont créé leur propre plan de traitement

Par essais et erreurs, ces personnes ont créé un plan de traitement personnalisé qui leur convient. Pour une personne, se concentrer sur la thérapie de l’esprit peut fonctionner, tandis que pour une autre, un certain médicament et des ajustements spécifiques à sa routine quotidienne sont plus efficaces. Tous les traitements comme les médicaments, la thérapie et le mode de vie doivent être conçus spécifiquement pour vos besoins.

#2 Ils rallient une équipe de soutien

Premièrement, ils n’ont pas peur de demander de l’aide; deuxièmement, ils comprennent qu’ils ont besoin de l’aide des autres lorsqu’ils ne peuvent pas s’aider eux-mêmes. Ils savent que le soutien peut prendre plusieurs formes, par exemple en rejoignant un groupe de parole comme : https://www.facebook.com/groups/deparole/
Les personnes qui vivent avec succès leur trouble bipolaire nourrissent également leur équipe de soutien en restant en contact, en communiquant et en exprimant leur profonde gratitude pour l’aide et le soutien qu’elles reçoivent.

#3 Ils pratiquent la médiation de pleine conscience

La pratique de la méditation améliore votre capacité à gérer le travail, à organiser les tâches et à vous concentrer dans des situations stressantes. Voici les bienfaits de la méditation pour les bipolaires Au cours des dix dernières années, il a été démontré que la méditation de la pleine conscience améliore toute une série de résultats en matière de santé et de maladies ; de nouvelles études démontrent ce qui arrive au cerveau pour produire ces effets bénéfiques sur la santé. D’autres personnes peuvent pratiquer une forme de médiation basée sur le mouvement, comme le yoga, la natation ou la marche.

#4 Ils connaissent leurs déclencheurs et ont un plan

Savoir quels facteurs de stress vous rendent vulnérables à la dépression et/ou à la manie peut aider à prévenir les récidives. Le stress lié au travail, les troubles du sommeil et les événements traumatisants de la vie peuvent tous être des déclencheurs, et il est essentiel d’avoir un plan pour éviter que des symptômes mineurs ne se transforment en un épisode complet. Les personnes qui réussissent ont élaboré un plan complet, généralement avec l’aide de leur conjoint et/ou de leur famille. Ils savent comment reconnaître les débuts d’une dépression ou d’une manie et ce qu’ils feront dans de tels cas.

#5 Ils ont une alimentation saine et font régulièrement de l’exercice

Qu’ils trouvent cela difficile ou non, ils savent qu’un mode de vie sain, bien manger et bouger davantage est essentiel pour maintenir la stabilité de l’humeur. Des études prouvent maintenant que les personnes atteintes de troubles bipolaires sont plus susceptibles de présenter certaines carences en vitamines et minéraux, ce qui rend d’autant plus important un régime alimentaire riche en nutriments. Pour en savoir plus comment manger à heure fixe permet de stabiliser votre humeur.

« Réussir en tant que bipolaire est possible grâce à la construction de vos routines comme Winston Churchil ou bien Friedrich Nietzsche l’on fait avant vous. »

#6 Ils ont de bonnes habitudes de sommeil

Pour les personnes vivant avec un trouble bipolaire, le sommeil s’avère être une cause importante de stress. Nous savons que les problèmes de sommeil n’affectent pas seulement l’humeur, ils peuvent aussi en être la cause. Les personnes qui réussissent à gérer leur bipolarité savent qu’elles doivent garder un rythme régulier tout au long de la journée… se coucher et se lever à la même heure chaque jour et suivre la même routine au lit.

#7 Ils respectent une routine

Le programme lui-même est personnalisé pour chaque individu, mais le fait est qu’ils s’en tiennent à leur routine, en particulier pour les aspects importants comme le protocole de médication si nécessaire, l’exercice, le régime alimentaire et le sommeil. Ils savent qu’en faisant quelque chose régulièrement, comme se brosser les dents, cela devient vite une seconde nature et qu’il ne faut pas de volonté pour s’y tenir.

#8 Ils font attention à leurs pensées

Ils sont conscients de la boucle qui relie la dépression bipolaire, l’anxiété et la pensée négative, et ils s’efforcent de s’en libérer. Ils apprennent à sortir des modes négatifs tels que l’escalade catastrophique, le pessimisme et l’autodiscussion destructrice et choisissent plutôt une perspective plus positive et plus pratique pour presque toutes les situations. Grâce à la parole notamment.

#9 Ils sont reconnaissants

Ils comprennent que la gratitude est fortement associée au bien-être et que la pratique de cet état d’être a une influence positive sur leur humeur, leurs relations, leurs perspectives et leur bonheur en général, ce qui peut les protéger contre l’anxiété et la dépression. Certaines personnes ont trouvé utile de tenir un journal quotidien et d’écrire chaque jour ce pour quoi elles sont reconnaissantes.

#10 Ils tiennent un journal intime

Qu’il s’agisse de noter leur humeur, leur régime alimentaire, leur exercice physique ou même ce pour quoi ils sont reconnaissants, le simple fait de l’écrire quelque part (ou de le taper) contribue à ancrer davantage le sujet dans leur mémoire. Outre les avantages validant et thérapeutiques de la tenue d’un journal quotidien, le fait d’écrire ses pensées dans un journal peut être méditatif, car cela oblige à ne penser qu’à certaines pensées et non à tout en même temps. Une autre option intéressante est le journal de 5 minutes qui est basé sur des exercices de gratitudes.

Découvrir d’autres astuces avec le guide des étapes de l’espoir.

hopestagehopestage

Envoyez-nous un message pour pouvoir vous aider !

“Ma mission aider les bipolaires au quotidien.”
Clement Baissat
Clément Baissat
Fondateur @HopeStage

Prenez contact avec nous

Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.